• L'actualité vraie, véridique et vérifiée de Moûtiers.

    Ou pas.

    Plus d'articles
  • "L'information est un combat, nous sommes pacifiques"

    Sécheresse à Salins-les-Thermes : les curistes contraints de prendre des bains de génépi

    Triste paradoxe pour cette commune qui a basé sa réputation internationale sur le thermalisme. Hier, la source est restée desesperement sèche. Les baignoires vides, il fallait trouver des solutions et remplacer l'eau thermale. Question liquide ce fut vite tranchée car le stock de vin rouge d'Hautecour est traditionnellement utilisé pour le nettoyage des fausses septiques*. Il ne restait donc que du génépi. 

    Pour minimiser les risques, des tests ont même été pratiqués en laboratoire sur des animaux

     

    Reste que cette situation ne peut durer très longtemps. La commune de Salins a immédiatement cherché des solutions. C'est tout naturellement qu'elle lorgna du côté de la bien nommée.... Fontaine le Puits ! un nom qui laissait un espoir.... de courte durée ! Là-haut non plus, il n'y a pas d'eau.

    "fontaine je ne boirai pas de ton eau"

    Aujourd'hui c'est l'impasse : Fontaine-Le-Puits la commune la plus proche et historiquement la plus liée n'étant pas la solution, Salins se retrouve au point de départ et ignore vers qui elle pourrait bien se tourner.

    DERNIÈRE MINUTE : la Mairie de Salins se prépare à un prolongement de la sécheresse et vient de demander une "licence IV" en préfecture de la Savoie.

    Il y a 70 ans Ambroise Croizat inventait les CROZETS au lycée hôtelier de Moûtiers.

    Il y a 70 ans, au sortir de la guerre et des privations, un homme, Ambroise Croizat, va innover et inventer ce qui fera la fierté de tout un pays : les Crozets.

    C'est au sein de la section hoteliere du lycée qui porte aujourd'hui son nom que monsieur Croizat va imposer sa pâtes et populariser ce petit carré à la farine de sarrazin. 

    70 ans après, la popularité du crozet est intacte. Néanmoins, c'est un anniversaire en demi teinte : le monde change et le crozet doit aujourd'hui évoluer pour durer. Il souffre trop souvent de la comparaison avec ses concurrents étrangers : plus équilibré, meilleur pour la santé, moins cher,...

    Il appartient aujourd'hui aux nouvelles générations de s'approprier le crozet, lui donner une seconde jeunesse, pour qu'a l'avenir nos enfants dégustent eux aussi l'héritage que Monsieur Croizat nous a léguer.

    EXCLUSIF: Le stade de Moûtiers serait sur la commune de Salins. Ou alors c'est l'inverse. Une enquête est ouverte.

    La confusion la plus totale règne actuellement.

    La confusion règne actuellement en Tarentaise suite à la polémique née il y a quelques jours lors d'une banale conversation de bistrot. Jacques W., un habitué, explique à son voisin de zinc, Pierre K., de quelle manière on peut accéder à son coin à champignon favoris. C'est alors que tout dérape lorsque Jacques s'exclame : "Juste après le stade de Moûtiers, tu prends la première à droite"

     

    Pierre ne comprend pas. Il a toujours pensé que le stade était à Salins. Rapidement le ton monteet l'assistance s'en mêle. Les policiers qui interviendront après quelques minutes pour séparer les amis ouvriront une enquête immédiatement afin d'éclaircir ce mystère. Un haut gradé de la police à d'ores et déjà prévenu : "Il faudra mener une enquête de terrain pour ce stade"

     

    Selon nos informations à l'heure actuelle plusieurs pistes sont envisagées par le procureur

    de la république :

    -Piste A : Le stade de Moûtiers est à Salins

    -Piste B : Le stade de Salins est à Moûtiers

    -Piste C : Le stade de Moûtiers est à Moûtiers mais il appartient à Salins

    -Piste D : Le stade de Salins est à Salins mais il appartient à Moûtiers

    -Piste E : Le stade est une copropriété 50/50: la partie Moutiers appartient à Salins, la partie Moûtiers appartient à Salins

     

    La conclusion d'une source proche du dossier ne laisse guère de doutes :  "A ce stade on ne sait pas ou il se trouve, ce stade."

    [Justice] L'Europe condamne la coopérative laitière de Moûtiers pour "fabrication de fromages qui ont du goût (avec récidives)".

    La sanction, tombée hier, n'a surpris personne. Inconsciente, la coopérative laitière vantait depuis de nombreux mois le goût raffiné de ses Beauforts. Et les médailles d'or obtenus au salon de l'agriculture n'ont fait qu'attirer encore davantage les regards vers la cité tarine.

     

    "Depuis 1996 l'utilisation de vrai lait est interdite dans la fabrication du fromage, ça donne trop de goût"

    [Un technocrate de Bruxelles]

     

    Hier, des huissiers se sont présentés à la coopérative pour constater l'infraction, accompagné d'un ingénieur agronome (qui est également ingénieur à Grenoble). Après de multiples dégustations - ils voulaient être sûr de leur fait- les hommes de lois ont constaté que 100% des échantillons qui leur ont été présentés avait du goût.

    A la sortie Maitre Jean BAHBI-BELLUS, un des huissiers qui souhaite témoigner de manière anonyme, a même enfoncé le clous : "Pour en avoir le coeur net nous avons carrément ingéré du Beaufort avec un peu de pain et du vin rouge (en présence d'un médecin). Le constat est sans appel : c'est trop bon pour être légal".

     

    "Un fromage qui a du goût c'est

    de la concurrence déloyale "

    [Marc Darnuet, P-DG de la vache ki riz]

     

    La concurrence a salué la nouvelle, heureuse de pouvoir dorénavant lutter à armes égales. Il faut dire que la filière est en pleine ébullition à l'instar de La Vache Ki Riz qui va devoir encore davantage dégrader la qualité de ses produits dans les prochains mois si elle souhaite s'implanter durablement sur le marché américain.

    Partenariat public/privé : le faubourg de la madeleine s'appellera désormais le "faubourg du Pépito"

    Les Pépito étaient en concurrence avec les galettes bretone et les pitch

    À Moûtiers, en cette période de disette budgétaire, les habitants du (ex-) faubourg de la Madeleine ont trouvé une façon originale de renflouer leurs caisses en "vendant" le nom de leur quartier à une entreprise privée. Ce sera donc Pépito, le biscuit au bon goût de chocolat.

    Initialement favori, Pitch croyait que c'était dans la poche

    Face aux critiques qui ne manquèrent pas de se faire entendre dès le début du projet, les initiateurs avaient d’emblée faitle choix de ne pas dénaturer le nom actuelle en selectionnant une entreprise au nom proche. C'est finalement Pépito qui se partagera l'intégralité du gâteau, pour la plus grande joie des habitants. Pitch, de son côté s'est déclaré très surpris, croyant que l'affaire était dans la poche.

    Moûtiers : 39 personnes forment une chaine humaine autour de la Saulcette pour empêcher la montagne de tomber.

    Une chaîne humaine pour sensibiliser au drame qui se joue actuellement à Moûtiers. 39 personnes ont répondu à l'appel à la mobilisation de l'ABAMS (Association des Bobo Amateurs de Meubles Scandinave) hier matin.

    Pour eux c'est la dernière chance d'empêcher l’effondrement de la montagne, synonyme de fermeture de leur magasin fétiche. Chacun défile au micro pour apporter son témoignage, Martin explique avoir "conçu tous ses enfants dans des lits acheté ici", Jacqueline s'alarme de son côté "Et maintenant ou pourrons-nous acheter une pendule imitation antiquité qui fait vieille mais d'aspect neuf ?"

    Pierre le président de l'ABAMS est le plus remonté. Il conclu un vibrant discours par cette phrase en forme de cri de guerre, qui résonne dans la vallée indifférente : "Je m’appelle Pierre et je n'ai pas peur des caillou !"

    L'ARS annonce la fermeture définitive de la Cathédrale St Pierre

    L'Agence Régionale de la Saintetée a annoncé la nouvelle ce matin, tous les croyants de la paroisse seront, à terme, pris en charge à Albertville

    Stupeur place Saint Pierre. Comme si le temps c'était arrêté. La nouvelle est tombée ce matin comme un caillou sur une pelleteuse : violent et inattendu.

    Profitant de son séminaire semestriel l'Agence Régionale de la Saintetée (ARS) a annoncé par la voix de son chef historique (le Curé d'ARS) que la fermeture de la Cathédrale interviendrait d'ici la fin de l'année 2015.

    Toutes les activités et les croyants seront transférés à l'église d'Albertville.

    L'ARS motive ça décision, redoutée par beaucoup depuis quelques mois dans la capitale tarine, en énumérant les objectifs de performance que la Cathédrale ne remplis plus depuis de long mois :

    "Une fréquentation en baisse, le seuil des 300 baptêmes annuel non-atteint, un taux de miracle en chute libre sans parler du fait que de nombreux croyants du canton préfèrent d'ors et déjà se confesser à Albertville... quand ce n'est pas directement à Tamié !"

    Le "Collectif de Défense de l'Hostie de Moûtiers" a été créé immédiatement. Il regroupe des paroissiens inquiet pour l'avenir de leur commune.

    La charte fondatrice est sans équivoque : "Cette décision technocratique est inacceptable. Comment imaginer en plein hiver avec la circulation que l'on connait le week-end qu'il ne se passe pas un drame ? Et en cas d’absolution urgente, comment ferons-nous ?"

    En attendant, d'autres rassemblements sont programmés. Une délégation de salariés de l'Hôpital, qui fête cette année ses mille ans d'existence, est venue en soutien au personnel paroissial.

    Affaire à suivre.

    [Insolite] On a retrouvé la dernière parcelle de route qui n'a pas connu d'éboulement cette année

    Malgré un hiver très agité, ces quelques kilomètres ont mystérieusement échappé à tout éboulement, pour le plus grand malheur des usagers. Reportage.

    De l'asphalte noir. Classique. De l'herbe sur le bas côté. Normal. Nous sommes quelque part sur la nationale entre le carrefour des Cordeliers et la Saulcette.

    Ici, contrairement aux routes environnantes, il n'y a pas eu d'éboulement cet hiver. Une anomalie. Une incongruité. Les voisins parlent d'une route tranquille, à l'abris, d'une montagne solide. Trop tranquille. Trop solide. C'est là que le bas blesse.

    Les usagers de cette route enragent : pas d'éboulement, pas de frayeur, pas de couverture médiatique, pas de sauvetage en hélico, privés de couchages sur les lits de la croix rouge dans une gymnase bondé : ils ont l'impression d'être les laissés pour compte. Les oubliés de l'hiver. Les maudits de la catastrophe. Des citoyens de seconde zone.

    La Direction Inter-régionale des Routes (la D.I.R) en charge de ce secteur affirme de son côté que toutes les mesures ont pourtant été prises. En effet cette parcelle vierge de tout éboulement va être"prochainement fermée à la circulation, les usagers passeront dorénavant par la rive gauche de l'Isère", le chantier de construction est en cours depuis quelques mois.

    Et la D.I.R. de rassurer les usagers en rappelant que "la rive gauche a d'ors et déjà subit un éboulement, et ce dès les premiers jours de chantier, écrasant 2 engins de chantier."

    Ces perspectives enthousiasmantes permettront-elles de calmer la légitime colère des "oubliés" de l'éboulement ?

    Pierre D., voisin, n'ose y croire. Il lâche, désabusé : "Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu'elles concernent l'avenir"

  • Brèves

    Moûtiers compte dorénavant plus d'habitants que de retraités

    C'est la conclusion étonnante du recensement INSEE 2015 dans notre belle ville de Moûtiers.

    Conséquence d'un regain de dynamisme de la ville et de l'installation de jeunes couples avec enfants en bas âge, le visage de la population moutierraine change, et se rajeunit.

    Le phénomène est tel que depuis cette année le nombre d'habitants à très légerement dépassé celui des retraités, traditionnellement très présent.

    Espérons que ce rajeunissement soudain n'entrainera pas de changement trop brusque dans une ville habituée au calme.

    [Dernière minute] Ségolène Royal affirme n'avoir "aucun rapport avec les salines royales"

    Après plusieurs semaines de polémique...

    Elle reste sur sa ligne, Royal. Plus d'informations dans quelques minutes

  • Entendu dans la Grand'Rue

    Ce qui se murmure, plus ou moins fort dans le silence des clapotis de l'Isère.

    Voici quelques infos en vrac vérifiées et validées de sources concordantes. Ou pas.

    Fusion des communes ? L'histoire cachée.

    En ce moment même, dans les caves des mairies tarines...

    La fusion des communes est à la mode. Simplification du mille-feuille, économie budgétaire, que des avantages.

    Dans les communes du canton, à la tombée de la nuit, les conseillers municipaux se réunissent à la lumière des bougies pour élaborer des plans. Tour d'horizon :

     

    • La commune de Saint Martin de Belleville pourraient fusionner avec St Tropez ou Londres. Pratique pour les habitants qui, du coup, paieraient leur taxe d'habitation en une seule fois.
    • La commune de Pomblière pourraient fusionner avec St Marcel. Il semblerait que ce soit déjà le cas, mais personne n'étant au courant...
    • La (magnifique et glorieuse) commune de Salins-Les-Thermes, mondialement connue, se demande ce qu'attend New-York pour lui faire une demande de rattachement. Perdant patience, le Maire fait monter la pression en menaçant de fusionner avec la non moins puissante Fontaine-Le-Puits. Stupeur parmi les grands de ce monde face à ce projet qui rebattrait les cartes géopolitique mondiale. Le conseil de sécurité de l'ONU est convoqué.
    • Du côté de Moûtiers on observe toute cette agitation avec calme. Le Maire dit Hautetcour qu'il voudrait "chlore le sujet d'ici 1 an" mais sans précipitation. Sage, il regarde du côté de la Saulcette et se dit que pierre qui roule n'amasse pas mousse.

     

  • Moûtiers en chiffres

    Parce que les sites d'info ont toujours plein de chiffres. Alors nous aussi !

    46

    C'est le tour de taille de Gwenaëlle, moûtieraine qu'on ne présente plus.

    $9.6 Millions

    C'est ce que paie la commune de Moûtiers chaque année à la lyonnaise des eaux pour les 35 000 mètres cube d'eau qui permettent d'alimenter l'Isère. A noter que pour obtenir un tel débit EDF a installé 4 563 robinets qui doivent rester ouverts en permanence 

    54 / 78 / 64 / 7 / 98 et le 87

    C'est le pronostic de nos experts pour le prochain tirage du loto.

  • Nous contacter

    Si vous n'avez pas d'info à donner ou alors rien à dire, faites-le ici. Merci.

Tous Les Articles
×